Retrouvez ici les dernières informations sur votre auto-école et la sécurité routière

  • Formation post-permis 7 heures

     

     

     

    Les stages post-permis et réduction de la période probatoire

    À partir du 1er janvier 2019, les titulaires d’un premier permis de conduire qui auront suivi une formation complémentaire « post-permis » bénéficieront d’une réduction du délai probatoire.

    Pourquoi la création d’un tel dispositif ?

    En 2016, les conducteurs novices ont été impliqués dans un quart des accidents de la route ayant entraîné des blessures ou la mort ; 144 d’entre eux y ont perdu la vie. Au cours des six premiers mois après l’obtention du permis de conduire, il existe un pic d’accidents chez les conducteurs novices. Le risque d’être impliqué dans un accident mortel est multiplié par 2 dans les trois premiers mois et par 1,5 dans les trois mois suivants. En cause ? Un sentiment de surpuissance dans les mois qui suivent l’obtention du permis de conduire. L’objectif de la formation post-permis est de susciter chez les conducteurs novices un processus de réflexion sur leurs comportements au volant et leur perception des risques au moment où ils acquièrent davantage d’assurance.

    Quand prend-il effet ?

    La réduction de la période probatoire à l’issue d’un stage post-permis sera mise en place à partir du 1er janvier 2019, conformément à la décision du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) du 2 octobre 2015 (mesure D17).

    Cette formation complémentaire s’adresse donc exclusivement aux titulaires d’un premier permis de conduire (A1, A2, B1 ou B) entre les 6e et 12e mois qui suivent son obtention, ni avant, ni après.

    Le décret 2018-715 paru au Journal officiel du 3 août 2018 introduit dans le code de la route la possibilité d’une formation post-permis exclusivement réservée aux conducteurs novices.

    Une formation certifiée dans une école de conduite labellisée

    La formation sera dispensée uniquement par les écoles de conduite détentrices d’un label « qualité », délivré par les services de l'État garantissant la qualité de sa formation.
    La formation sera collective afin de permettre un maximum d’échanges sur les expériences de conduite entre les conducteurs d’une même génération. Sa durée est limitée à une seule journée (7 heures).

    Un enseignant de la conduite spécialement formé sera responsable de l’animation de chacune de ces journées. Le contenu de la formation, élaboré par des spécialistes de la sécurité routière, fera l’objet d’un arrêté pour garantir un programme de formation homogène sur tout le territoire.

  • La visite médicale est supprimée pour les permis BE ou EB depuis le 3 juin 2016

    Le décret du 2016-723 du 31 mai 2016 précise que la visite médicale est supprimée pour obtenir ou renouveler le permis remorque BE depuis le 3 juin 2016. Une excellente nouvelle pour les conducteurs concernés. Si pour ceux qui préparent désormais le permis EB, la nouvelle réglementation évite simplement le passage devant un médecin agrée, la mesure est particulièrement importante pour ceux qui détiennent déjà ce permis BE (ou EB) et qui devaient passer cette visite médicale tous les 5 ans, exactement comme les détenteurs de permis poids lourd. Si la visite médicale est supprimée par le décret du 31 mai 2016, reste la question du renouvellement des permis BE et de la validité des supports (le permis dans la poche) suite à cette modification. Le Ministère de l'Intérieur a été questionné sur ce point précis et la réponse est claire : un permis BE reste valide même avec une visite médicale non prorogée. La DSCR précise : L'usager ne doit pas plus faire de demande de prorogation de cette catégorie. Les forces de l'ordre ont été informées qu'à compter du 3 juin 2016, un permis BE assorti d'une visite médicale non prorogée ou d'une aptitude médicale de 5 ans est parfaitement valide.

  • Permis de conduire : résultats en ligne 48 heures après l’examen

    Le permis se modernise et se dématérialise. Depuis lundi 19 janvier 2015, les candidats ayant passé l’épreuve pratique du permis de conduire peuvent désormais consulter en ligne les résultats de l’examen 48 heures après le passage de l’épreuve. Un lien a été mis à votre disposition sur notre site dans le Menu à la rubrique " Résultat au Permis de Conduire ". Pour accéder au service, il vous faut renseigner un certain nombre d’éléments (numéro de dossier, date de naissance et catégorie de permis notamment). • Si vous êtes reçu, la mention « FAVORABLE » est indiquée en bas du certificat d’examen du permis de conduire (CEPC). Vous pouvez alors télécharger le CEPC ou le récupérer auprès de votre école de conduite. Ce certificat vous permet de conduire pendant 4 mois (à compter de la date d’examen), en attendant la fabrication de votre permis de conduire. En cas de contrôle, ce certificat doit être présenté (papier, smartphone ou tablette) aux forces de l’ordre, accompagné d’une pièce d’identité. • Si vous avez échoué, la mention « INSUFFISANT » est indiquée en bas de votre bilan de compétences où sont précisées également les raisons de l’échec et les pistes d’amélioration.

  • VEHICULE AMENAGE

    Vous possédez déjà votre permis de conduire et vous venez d'être victime d'un accident de la vie (accident vasculaire cérébral, paralysie après interventions, hémiplégie, etc...); Vous devez procéder à la régularisation de votre permis de conduire; Vous avez un handicap et vous allez passer le permis de conduire pour la première fois; Vous désirez, tout simplement, passer votre permis de conduire sur un véhicule automatique; Tout cela est, désormais, réalisable dans nos agences grâce au véhicule automatique aménagé que nous mettons à votre disposition.

  • Permis A2 pour tous !!!

    Depuis le 3 juin 2016, il est désormais incontournable pour tous les nouveaux candidats s’inscrivant au permis moto de passer le permis A2, limitant la puissance à 35 KW soit 47 ch. Plus tard, à la suite d’une période minimum de 2 ans de permis A2, il sera nécessaire pour eux de revenir en auto-école pour y suivre une formation de 7H afin d’avoir accès à la catégorie A.

  • Médiateur

    Médiateur CNPA :

    www.mediateur-cnpa.fr